Chiffres clés

Saint-Ouën-des-Toits fait historiquement partie de la province du Maine et est située sur l’axe Fougères > Laval (aujourd’hui départementale D30) à l’Ouest de Laval. La commune fait partie administrativement du Canton de Loiron-Ruillé, aujourd’hui Laval Ouest.

D’une superficie de 2126 hectares à une altitude moyenne de 137m, Saint-Ouën-des-Toits atteint les 1820 habitants.

En 10 ans la population de la commune a augmenté de plus de 160 habitants.

Le marché local

Depuis Janvier 2019, comme les 13 autres communes du Pays de Loiron elle a intégré Laval Agglomération.

Forte de sa situation privilégiée à moins de 12 Kms de Laval sans traverser de bourg, et à moins de 10 Km d’une des zones d’activités  de Laval Agglo  à fort développement économique, Saint-Ouën-des-Toits bénéficie également d’un accès à l’Autoroute A81 Paris > Rennes à moins de 6 Km.

Le développement de l’habitat de la commune est toujours très actif et dans le courant de l’année 2022, un nouveau lotissement de plus de 40 lots va voir le jour.

Cette augmentation de la population est liée à plusieurs paramètres objectifs.

Une très bonne attractivité notamment à l’égard des jeunes ménages.

Deux écoles dynamiques sont présentes avec un nombre d’élèves avoisinant les 250.

Un accueil périscolaire particulièrement développé offrant une grande sécurité pour les enfants de la petite section au CM2.

Une restauration scolaire très à la pointe des dispositions législatives et réglementaires, tant au niveau de la qualité des produits cuisinés, de la favorisation des circuits courts et bios, qu’au niveau de la traçabilité et de l’hygiène le tout en conformité avec la loi EGalim.

La commune dispose également d’une bibliothèque permettant par d’importantes heures d’ouverture un accueil des enfants aux horaires scolaires et de l’ensemble de la population attirée par la culture. L’accès à la culture fait partie des priorités de notre commune.

 

L’histoire Saint-Ouën-des-Toits est également marquée par ce personnage emblématique de la révolution française : Jean Cottereau, dit Jean Chouan.

Le musée municipal dédié à Jean Chouan et à la fin du 18ème siècle retrace la vie de l’époque et celle des faux-sauniers pourchassés par les gabelous.

Commune de Saint-Ouën-des-Toits